ArthurClivazNé en 1969, Arthur Clivaz est originaire de Randogne où il a effectué toute sa scolarité obligatoire. Après des études portées sur l’économie politique et le droit européen à l’Université de Lausanne, il a d’abord travaillé dans deux banques commerciales, avant de se diriger vers le domaine de l’énergie et de la télécommunication auprès de Sierre-Energie. À présent, cela fait 9 ans qu’il travaille à Crans-Montana Aminona SA, étant actuellement directeur de l’entreprise. En parallèle, il est aussi président de l’Association des remontées mécaniques valaisannes depuis 4 ans et vice-président de la Chambre Valaisanne du Commerce et de l’Industrie depuis trois ans. Ses nombreux engagements et responsabilités en font une personnalité qui aujourd’hui joue un rôle important dans le tourisme alpin valaisan et à Crans-Montana. Il nous en dit plus sur les nouveautés de cette saison sur le domaine skiable, les futurs projets des remontées mécaniques, ainsi que quelques éléments sur sa personne à travers l’interview qui suit.

Quelles sont les nouveautés 2016-2017 sur le domaine skiable?
Il y aura beaucoup de nouveautés dès cet hiver sur le domaine skiable. Tout d’abord en termes d’installations, puisque nous avons complètement rénové l’axe Montana Cry d’Er avec une télécabine qui relie Montana à la zone d’Arnouva (à noter l’accès gratuit à Arnouva pour cette première année d’exploitation), puis un télésiège 6 places débrayable à bulle qui reliera Arnouva à Cry d’Er. Parallèlement, le jardin des neiges d’Arnouva a été équipé avec un tout nouveau tapis roulant couvert pour les débutants et un nouveau téléski dessert la zone du Snowpark à Cry d’Er. Ensuite, en termes de restauration, le nouveau Club Cry d’Er  deviendra probablement le lieu incontournable pour la clientèle branchée de la station avec un développement sur 2 axes, la gastronomie avec notre chef Jean-Luc Daniel et l’animation avec le partenariat réalisé avec le Caprices Festival. Enfin, en termes de services à la clientèle, une nouvelle consigne verra le jour à Crans, alors qu’un Stöckli Test Center prendra ses quartiers à Cry d’Er. Il y aura aussi plein de nouvelles animations à découvrir tout au long de l’hiver sur le domaine skiable

Les « rumeurs de cabines »  parlent de gros développement pour le futur. Sur le Glacier de la Plaine-Morte, sur Aminona, ou même de liaisons possibles avec Anzère ou Lenk. Pourriez-vous nous en dire plus?
Effectivement, nous développons actuellement des projets sur le Glacier de la Plaine Morte, projets qui devraient favoriser à la fois le ski, mais également l’attrait touristique estival de la destination. De même, la liaison d’Aminona avec le domaine skiable est à l’étude avec aussi un aspect de développement du tourisme estival. Ce projet est hélas pour l’instant bloqué par une opposition des milieux proches de l’environnement. Pour ce qui est des liaisons avec Anzère ou La Lenk, ces projets sont moins avancés, mais restent des sujets de réflexion à long terme.

Quels sont les atouts de Crans-Montana pour venir skier par rapport à d’autres destinations?
Crans-Montana dispose de tous les atouts nécessaires à passer un séjour de rêve au sein des Alpes (panorama, infrastructures, animations). Son domaine skiable est désormais équipé uniquement d’installations modernes et performantes et ses pistes sont d’une grande diversité avec l’accès au Glacier de la Plaine Morte, des pistes de Coupe du Monde, l’un des meilleurs Snowparks des Alpes et des zones pour les débutants qui sont aujourd’hui aussi extrêmement bien équipées. Parallèlement, l’offre gastronomique sur les pistes est riche et variée et qui plus est , nous amenons cette année avec le Club Cry d’Er une composante d’animation unique dans un environnement aussi exceptionnel.

Crans-Montana est l’une des 2 destinations romandes à être labellisée « Familles », que leur proposez-vous à travers vos offres et activités?
Comme mentionné ci-dessus, nous offrons aux familles tout ce qui est nécessaire pour combler aussi bien les petits (jardin des neiges) que les ados (Snowpark) et les jeunes adultes (Club Cry d’Er). Par ailleurs, dans nos restaurants, nous veillons à offrir également quelques plats qui plaisent à la clientèle plus jeune. Enfin, nos produits prennent en compte les besoins des Familles en leur offrant des rabais significatifs sur les prix d’abonnements en particulier pour les jeunes adultes (16 – 25 ans)

Quels sont les grands événements qui rythmeront la saison hivernale sur le domaine skiable?
Les courses de Coupe du Monde de février seront le point d’orgue de la saison en termes d’événements et de vitrine de la destination. Par ailleurs, le Caprices Festival et en particulier le Modernity qui se déroule chaque année aux Violettes va également permettre à Crans-Montana de se montrer dans la presse.

Quelles sont vos passions à côté du travail?
Je ne vais pas être d’une très grande originalité, mais mon travail me prend énormément de temps et j’ai une famille avec qui j’essaie de passer un maximum de temps. Pour le reste, je fais un peu de golf à la belle saison.

Quelle serait pour vous la journée parfaite à Crans-Montana ?
C’est la prochaine, à savoir cette journée où tous les gens de la région seront fiers de ce qu’ils ont entre leurs mains et de ce qu’ils font pour la destination.

L’un de vos meilleurs souvenirs ici…
Indéniablement, le week-end des courses de Coupe du Monde lorsque Didier Cuche en 2012 a gagné à Crans-Montana. Il y avait une ambiance formidable en station et un espèce d’engouement communicatif qui était perceptible partout.