S’il est vrai que le taux d’infection stagne, l'augmentation du nombre d'hospitalisation ne fait que diminuer et les lits de soins intensifs ne sont pas tous occupés, les efforts pour protéger les plus vulnérables doivent plus que jamais se poursuivre.

Au sein du groupe CMA, cette période a permis d’éprouver l’organisation de crise ainsi que la capacité des différentes sociétés à redéfinir et adapter leurs activités.

En effet, dès le début de cette crise sanitaire inédite, nous nous sommes engagés, à déployer tous les efforts pour protéger la santé de nes employés et des clients. Aujourd’hui c’est riche d’un nouveau savoir que nous partageons les leçons tirées de ces dernières semaines :


1)    Réagir rapidement et fluidifier les processus décisionnels

Qu’il s’agisse des restrictions relatives au nombre de personnes par cabines, en passant par la commande de matériel de protection, ou encore de la création d’une Hotline gratuite 24 heures sur 24 pour nos employés, aucun effort n’a été ménagé. Nous nous efforçons d’appliquer les « best practices » nous avons néanmoins été rapidement limités par la structure de nos entreprises et la nature de nos métiers. Sous la houlette de notre chargé de sécurité, le groupe a mis sur pied un dispositif complet supervisé par une commission en charge des décisions. Des discussions et des actions quotidiennes ont permis de préserver la santé des employés et de rapidement organiser le télétravail.


2)    Il est indispensable de préserver une routine et un lien social

Pour une partie des équipes, le rythme de travail  est resté intact. Se retrouver au chômage technique pour certaines personnes a donc été un choc. Comment faire, dans un contexte de confinement pour préserver une routine et une certaine camaraderie ? Nous avons décidé d’échanger quotidiennement avec nos collaborateurs au travers d’une plateforme de séminaire en ligne. Ainsi, chaque lundi est dédié à l’allocation de la direction générale avec un point sur la situation et une session de question-réponses. Les autres jours de la semaine sont quant à eux dédié à des animations ludiques :

  • Recettes de cuisine animées par l’un de nos chefs
  • Séance de sport animée par le chargé de sécurité
  • Des quizz, une initiation à la méditation et d’autres activités viennent compléter le programme hebdomadaire sur la « Web TV CMA »

Ces mesures ont reçu un accueil très favorable de la part des collaborateurs qui gardent ainsi un lien avec leur employeur et leurs collègues.


3)    La nécessité d’amener des réponses pour parer à l’inquiétude

Le temps a pu paraître long avant les décisions du Conseil Fédéral relatives au chômage partiel, aux restrictions d’exploitation et aux autres mesures. Il a été nécessaire de communiquer de manière quasi quotidienne aux employés afin de les tenir informés de la situation et des actions en cours pour défendre leurs intérêts. Notre équipe RH s’est efforcée de communiquer régulièrement par email et vidéo à l’ensemble des collaborateurs.

Par ailleurs, le groupe va prochainement tester tous ses employés au COVID-19 (infection actuelle ou immunité) afin d’anticiper au mieux la reprise et les aménagements nécessaires si une seconde vague de pandémie devait survenir.


4)    Il faut savoir adapter ses outils pour maintenir la productivité

Pour l’équipe administrative, cette période a été l’occasion de s’ouvrir à de nouveaux modes de collaboration. Nous avons ainsi encouragé l’utilisation de plateforme de gestion de projets, d’applications de vidéoconférences et la création de nouveaux outils de gestion du temps de travail. Les conclusions sont positives ; cette période a vu naître plusieurs nouvelles initiatives commerciales au sein du groupe.


5)    On ne peut se projeter sans perspectives

Si la gestion de la crise suit son cours il a semblé évident à la direction de préparer un plan de reprise attractif respectant les mesures d’hygiène pour la réouverture. Ainsi, l'axe des Violettes Plaine Morte sera le premier à rouvrir. Dans les prochains jours, lorsque le Conseil Fédéral aura donné une date de réouverture, le public pourra accéder aux installations. Les flux seront régulés et des inscriptions obligatoires afin de monitorer le nombre de personnes sur le domaine. L'ensemble des mesures seront annoncées au public dans les prochains jours.

Finalement, comme beaucoup d'entreprises, les restaurants du groupe ont fait don de denrées périssables à l’association "Noble et Louable Contrée Partage".

Vous l’aurez donc compris, le groupe CMA, composé de femmes et hommes exceptionnels, entend ressortir de cette crise plus fort et plus soudé que jamais. Les efforts de chacun font déjà honneur au domaine, alors gardons espoir que nous nous retrouverons tous très vite en bonne santé, avec un bon verre à la main.